Le mouvement " Slow Fashion"

 

Il n’est pas rare qu’en 2017, on parle souvent d'éthique relié à l’industrie de la mode et ses impacts. Nombreuses sont les appellations et concepts reliés à cette industrie ( cost per wear, slow fashion, fast fashion, etc,) et nous sommes conscients qu'ils peuvent être parfois plus complexes à interpréter. Comme le slow fashion est au cœur de la philosophie de Allcovered, nous avons décidé aujourd’hui de vous expliquer plus profondémment ce mouvement.

Premièrement, il faut savoir faire la différence entre le Fast Fashion et le Slow Fashion. Si vous nous suivez sur les médias sociaux, vous savez probalement que chez Allcovered, nous prenons un tournant majeur face à l'industrie de la mode en basant notre modèle d’affaires sur le concept du slow fashion et même, de l’anti fast-fashion. Pour bien comprendre les raisons qui nous ont poussé à choisir cette façon de faire, analysons le fast-fashion de plus près. 

Fast Fashion - « Expression utilisée pour désigner le renouvellement, le plus rapide possible, des collections d’articles de la mode vestimentaire. »

Le fast-fashion est donc synonyme de bas prix, de qualité bas-de-gamme, de mode jetable , de gaspillage et de pollution. Biensûr, c'est assez excitant d'entrer chez dans un magasin grande surface bien connu et voir des affiches rouges écrit : SOLDES ! Même si a première vue cette offre semble alléchante, il faut connaître les impacts et conséquences de ce modèles d’affaires qui encourage le renouvelement de la garde-robe rapide, l’éphémérité des tendances et la mauvaise qualité. Ainsi, on impose une « date de pérempiton rapide » sur  un produit qui ne devrait pas être "expiré". Encore plus important,  3 choses sont très dérangeantes dans cette méthode de commercialisation tel que, les salaires (et surtout les conditions) non équitables des productions étrangères, l'énorme empreinte écologique de l'industrie du textile et la surproduction qui engendre la mise aux vidanges de plusieurs tonnes de vêtements.  On vous épargne les photos/vidéos/articles mettant de l'avant les sociétés souffrant de cette industrie de production rapide mais nous vous encourageons à écouter le documentaire The True Cost pour mieux comprendre l’impact du fast fashion dans le monde .

 
 

 

C’est ici qu’entre en compte le mouvement du Slow fashion.  En bref, le Slow Fashion est l’opposition du fast fashion et est donc un mouvement écologique, éthique et vert. Dans ce mouvement de penser on prône, contrairement au fast-fashion, la qualité à la quantité.  Cette philosphie encourage la petite production de vêtements de qualité, les salaires et conditions équitables dans la chaîne de production, et la surproduction nulle ou presque. Le but est de favoriser une consommation plus réfléchie et responsable.  Ce mouvement est très présent au Canada car nous avons la chance d'avoir une multitude de designers d'ici qui sont passionnés et talentueux et qui se donne pour mission de faire une différence dans l’industrie. Le Slow Fashion c’est aussi un mouvemenet d’avant-garde, de créativité et d’innovation car lorsque l’on créer du Slow fashion, on créer une durabilité, une qualité et un désir d’aller au-delà des tendances. En fait, c’est de créer moins mais mieux.

De quelle manière Allcovered intègre cette philosophie dans sa façcon de faire ? D’abord, tous nos produits sont conçus et fabriqués dans notre atelier au Québec. Bien que nos matières premières soient importées, nous prônons une création et une confection locale éthique et de qualité. Car nous ne croyons pas l’éphémérité des styles, nous créons donc des pièces intemporelles de qualité qui traversent les années sans jamais être démodés. En n’ayant pas de collections par saisons mais une gamme de vêtements intemporels et versatiles, on évite le cycle de « acheter,porter,jeter » et on mise sur un "cost per wear" (coût par utilisation) plus bas. En d’autres mots, le morceau coûte plus cher à l’achat mais vous le porterez année après année et ce dans plusieurs occasions différentes contrairement à un morceau acheté à bas prix qui sera hors tendance dans 2 mois ou qui se brisera au lavage. Un morceau qui en coute 150$ mais que vous portez 30 fois vous revient donc à 5$ par utilisiation tandis qu’un morceau qui vous en aura couté 30$ que vous portez 3 fois 10$ par utilisation.

 
 

 

Loin de nous l’intention avec cet article de juger ou de faire la morale. Le Fast fashion et le Slow fashion font partie intégrante de l’industrie. Il peut effectivement être intéressant parfois de se procurer une tendance du moment à bas prix sachant que cette mode est temporaire, mais il est aussi important de disposer de ces produits convenablement, en les donnant à un organisme, une friperie, ou une enteprise de vêtements seconde-main. Il était également important pour nous de vous expliquer pourquoi nous centrons nos activités sur cette philosophie et vous parler un peu plus en détails de cette industrie qui peut sembler « glamour » mais qui ne l’est pas toujours. 

 

 

 
Allcovered Team